Escroquerie à l’Amelette – essai transformé

Après Fred, ce sont Pascal et Adrien qui viennent de mettre au point un ingénieux stratagème pour extorquer deux Amelettes.

Lisez attentivement, le mécanisme est astucieux :

Adrien avait une R 1200 GS , mais madame voulait une moto plus confortable.

Pascal avait une 1200 RT, mais voulait une moto plus légère, plus maniable (une qui ne klaxonne pas quand on tourne le guidon… no comment)

Ni une, ni, deux, ils sont allés chez BMW commander une moto neuve chacun ! Adrien a commandé une 1200 RT et Pascal une R 1200 GS.

Alors qu’ils auraient pu simplement échanger leurs motos, vu leur kilométrage. Mais dans ce cas, pas d’Amelette !!

et c’est kiki paie ? Le président !

L’intérêt économique de la chose saute aux yeux et j’ai bien peur que cela donne des idées à d’autres.

PAA (président à deux doigts de la ruine)