Sortie du 18 novembre – Les motards volants lents

Damien nous emmène voler au viaduc de la Souleuvre : http://normandie.ajhackett.com/

Compte-rendu de Adrien et PAA.

Bonsoir à toutes et tous.

Une sortie nommée très justement « Les motards volants », et ce n’est rien de le dire. Une sortie organisée par notre G.O. du jour en la personne de Damien, qui, avant de partir, vient voir le Président et lui dit : « tu sais, c’est ma première sortie, alors je peux me tromper, il ne faudra pas m’en vouloir ». Ce à quoi le Président lui a répondu : « mais tu ne risques rien, même si tu te trompes. On t’en parlera juste pendant des mois !! ».

Comment dire… elle a été telle que doit être une sortie AME… Ensoleillé et plein de bonne humeur. Bon,… ça c’est fait, pour le reste je laisserai à votre discrétion votre opinion sur ce sujet.

Et puisqu’il y a un début à tout, voici : Le rendez-vous est donné non pas au bar Le Bellevue, notre QG habituel, mais chez maman et papa à Liffré. Si vous vous ne comprenez pas, demandez-nous. On ne vous dira rien… L’heure est fixé à 9 heures. Il est 8 heures et demi, et je retrouve pour ma passagère en la personne d’Elisabeth afin de nous rendre ensemble à l’heure dite chez Chantal et Patrick, le Grand Argentier du royaume de l’AME. Nous arrivons les premiers, bientôt suivis par nos autres compagnons de route. Ils servent un café salvateur pour parer aux premiers fraicheurs de la saison. Patrick nous annonce qu’il ne pourra être des nôtres, suite à des interrogations légitimes sur le devenir de sa monture.

Le départ de notre périple, prévu à 9h30, est donné aux environs de 9 heures 55. on attend Yannick, qui est route depuis … un certain temps. . Et qui retrouvons-nous sur la route au deuxième feu rouge ? Le retardataire du jour, Yannick, une panne de réveil peut-être… Il nous expliquera que non, c’est simplement qu’il a mis son réveil à l’heure où il devait partir.
Damien part devant et c’est normal, me direz-vous, c’est notre organisateur. Suivez le guide dit l’expression… Et je dois dire qu’en la matière, chercher sa route au bout de 10 km, c’est déjà pas mal, non ??? Pour le reste du trajet, je resterai muet. Note de PAA : pas moi ! au bout de 30 minutes, nous étions à l’Ouest (alors que nous allions vers l’Est) et à environ 10km de notre point de départ, d’où l’ajustement du titre en « motards volants lents ». Voir carte ci-dessous: en vert: ce qui était prévu en 15/20 minutes et zéro arrêt. en rouge: ce qu’on a fait, en une heure, avec 4 arrêts.

Note : retour à Adrien . Par contre, je dois avouer que ma passagère et votre serviteur ont bien eu froid lors de la première partie du trajet aller. Nous arrivâmes dans le village de Saint Martin des Champs pour y effectuer une petite pause et une vidange aussi. Merci d’ailleurs à Rozenn et Thierry pour ce bon petit café chaud. 10 minutes et une blague du président plus tard, nous voilà de nouveau sur nos montures. Et là, je dois vous avouer une chose sur nos compagnes de route, nos motos (pardon Elisabeth), que je ne pensais pas les retrouver aussi sales au bout de 100 kms. Ma moto noire est devenue marron. Vive la pluie de la veille, les feuilles mortes (qui se ramassent à la pelllleu….Montand sort de ce corps….) qui ne nous ont pas trop facilité la conduite. Un merci au troll (bises à ma louloute…) pour m’avoir averti de la présence d’un véhicule que je n’avais pas vu. Note de PAA: Adrien, tu aurais pu balayer un peu la route le matin, avant que nous passions !

Note :retour à Adrien. Et nous voici arrivés à l’heure voulue par Damien (si si si, c’est lui qui l’a dit « à 10 minutes près, on avait encore de la marge » ) à l’objet de notre sortie : le viaduc de Souleuvre, lieu prévu pour envoyer n’importe qui ou quoi (pourvu que l’on ait l’ivresse) en l’air.
Nous nous rendons sur le lieu de nos futurs exploits. Et là, le site est assez impressionnant au vue de la hauteur et des prestations. Le petit groupe dont je faisais parti est resté en espérant l’ouverture du site pour valider nos réservations, pendant que les autres sont partis manger. Et nous voici entre hommes, et là, vous me dites : « Il veut en venir où ? ». Et bien, croyez-le ou non, mais notre cher président s’est permis une blague des plus salaces, sans crainte de choquer les oreilles (chastes?????) des femmes du club…. Bon où j’en étais-je… Ah oui, le bureau n’ouvrant finalement qu’à 14 heures, nous retrouvâmes nos acolytes pour déjeuner. D’ailleurs une petite inquiétude, où ils sont ??? Ouf, ils sont là à l’abri du bar du site pour s’y restaurer. Une petite bière plus tard (ah, j’oubliais le sandwich…), nous voici au comptoir pour se payer une tranche de sensation.


Et nous voici prêt pour le départ de la tyrolienne géante. Et je crois qu’il y a là, des personnes qui vont devoir rendre des comptes… parce que s’envoyer avec quelqu’un d’autre, c’est moche, mais avec un autre homme, c’est très très moche. Et moi-même, votre serviteur, je suis le premier concerné (BOUH, j’ai honte….). Les premiers à s’envoyer en l’air sont PA notre président et Jean Marie : Ah, qu’ils étaient mignons bras dessus bras dessous. D’abord harnachés (sécurité oblige), ils purent se laisser glisser sur le câble pour apprécier la descente. Et à voir leur mines réjouies, s’envoyer en l’air, ça leur a plu. Puis ce fut mon tour avec Nico. Harnaché aussi (vaut mieux…), c’est le moment de s’élancer. 5 4 3 2 1 Parti… et ça pour partir, on est parti. Une sensation de vitesse impressionnante. Un petit coup d’adrénaline et un sacré fou rire à l’arrivée. Le dernier à s’envoyer en l’air, c’est Jean Marie dit le troll, tout seul. Et oui, il est la preuve vivante que s’envoyer en l’air tout seul, c’est possible. Et vu sa mine réjoui au sortie de cette expérience, cela lui a beaucoup plu à lui aussi.

Puis le clou du spectacle, c’est Damien qui réalise ce jour son sixième saut à l’élastique sur le site. Et pour le départ, il choisit de courir sur la rampe afin de prendre de l’élan, crie « Géronimo » pour sauter dans le vide. Un saut magnifique d’ailleurs. Note de PAA : Damien  a t il fait son coming-out, en hurlant le nom d’un autre adhérent absent ce jour là ?? Géro a du rester à Nantes pour cause de moto tombée dans la baie au vendée globe. Eh bien, non, parce que Damien a crié « banzaï » . Ouf, nous voilà rassurés.

Note: Retour à Adrien . Et qui se prépare pour sauter aussi : Jean Marie L.C., qui a du penser que la tyrolienne c’était trop facile… Et quel saut de l’ange, magnifique !!!! Ce dernier saut marque la fin de la « mise en l’air des motards volants ».

Nous reprîmes nos destriers pour rentrer sous le soleil couchant (« I’m a poor lonesome cowboy… » comme disait Lucky Luke). Très beau passage par les gorges de la Vire. Et ça pour être couchant, il était; le soleil. Pile poil sur l’horizon,et surtout pile dans l’axe de la route pendant environ 10 km.  C’était très pénible, sans trop de visibilités vers l’avant. Mais on est trop fort à l’AME, on y est arrivé quand même… Un petit arrêt au stand pour y faire le plein et le temps est venu de retrouver nos pénates après un retour par l’autoroute à partir de Villedieu les poêles. Je dépose ma passagère du jour à son véhicule à 4 roues à Liffré.

Une journée accompagnée de virolos bienvenues, sans pluie, avec du soleil finalement avec la fraicheur qui accompagne un dimanche de novembre. Mais avec la bonne humeur qui réchauffe le coeur des motards de l’AME, cette gaité générale qui fait la caractéristique fondamentale de l’AME. Merci à Elisabeth, qui subit mon pilotage approximatif. Un grand merci pour Damien (… finalement…) pour ce plein de sensation et cette organisation parfaite… je rigole…hihihi. A bientôt

Appel de phare. Le bleu (avec ajustements et commentaires de PAA, qui remercie aussi Damien pour cette première très réussie).


					

Une réponse sur “Sortie du 18 novembre – Les motards volants lents”

  1. Bonjour,

    La moto est toujours au fond de la baie, je ne pourrais venir voler avec vous bande de fous d’AME

    Bonne ballade

    Géro
    ===========================
    Super bonne journée Damien, tout ce qu’il faut pour une bonne balade AME (même les feuilles mortes….)
    Mais comme on peut le voir sur la photo je commence à avoir des doutes sur les activités des sorties AME, pourtant il y en a deux qui en redemande, un qui à l’air crispé, le Pres lui on voit pas ses mains ……….et les princesses ont le sourire …!?
    Mais comme dit JM Le Troll : « j’ lais fait ! » …………. de quoi il parle !?

    Allez à la prochaine

    Je vous envoie les lien des vidéos !

    Yannick
    ======================================
    Bon, nous (les pleutres) ce qu’on a retenu surtout c’est une chouette balade aux couleurs de l’automne,
    avec une superbe lumière le matin (frustrés, on se serait bien arrêtés prendre des photos),
    les superbes contre-jours de l’après-midi (vous avez vu les 2 ânes en train de se battre ? non pas ceux de la blague du président)
    et le coucher de soleil sur le Mont Saint Michel.
    Entre temps, on a vu des fous nous passer trop vite au dessus de la tête,
    et deux gros malades (j’ai les noms) se lancer d’un plongeoir au dessus d’une rivière minuscule.
    On a quand même pris des photos.
    Merci beaucoup à Damien pour cette jolie balade.

    Rozenn et Thierry
    ==========================
    Une petite ballade bien sympathique, de bonnes sensations lors de ce petit saut (je fais le barbo maintenant mais j’étais pas fier 😉 mais je l’ai fais …. (et je sais ce que j’offre à mes gars pour leur 18 ans).

    Merci à Damien et vu son saut il est mûr pour faire parti du clan des trolls.

    A Thierry et Rozenn pour le café petits gâteaux et les photos (que j’ai hâte de voir).
    A refaire sans modération.

    Mr Jean-Marie LE COSSEC
    ==========================
    chers membres,
    je ne serai point avec vous demain. La cause : frissons, courbatures, grosse fatigue et febrilite… Bref ca ressemble a un debut de syndrome grippal…
    Donc, repos et grog obligatoire (mais sans eau et citron car ca gache le reste).
    Bonne ballade volante et rdv a l’ag.
    Patrick P

Les commentaires sont fermés.